16/06/2022

J’ai toujours préféré aux voisins, les voisines…

L’été et les beaux jours approchant, notre village est la proie d’individus que l’on peut qualifier au minimum d’indélicats. Eh oui, ce sont par exemple ces personnes qui se complaisent dans des avalanches de décibels au mépris de la tranquillité de leur voisinage.

Prenons au hasard les amateurs de feux d’artifices. Bien sûr, tout le monde apprécie ce spectacle, mais peut-être pas un dimanche soir… Ont-ils seulement pensé, ces illuminateurs de la nuit, aux retombées incandescentes de leurs tirs ??

De même ceux qui sonorisent régulièrement  tout leur quartier, pourraient-ils penser à ceux qui aimeraient lire/bronzer/rêver dans leur transat sans subir d’agressifs poum-poum ? Ou à ceux qui voudraient le soir venu, dîner sur leur terrasse ou s’endormir dans le calme et la sérénité…

Mais il n’y a pas que les organisateurs de festivités. A Bruebach sévissent également des forcenés de la tondeuse du dimanche matin, du Karcher de midi, du taille-haie vespéral et je ne parlerai pas des accros de la perceuse, de la tronçonneuse, de l’aspirateur de voiture etc, etc…

C’est pourquoi, au nom de toutes les paires d’oreilles bruebachoises malmenées par les aficionados des dance-floors extérieurs et/ou agressées en plein déjeuner par des décibels laborieux , nous vous demandons solennellement un peu de sérénité, de calme, de tranquillité, de quiétude, de modération… et de dialogue…relax, quoi !!

Newsletters

Abonnez vous à notre newsletter ! Vous recevrez ainsi les nouvelles de notre commune en temps réel !

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant dans un lien de désinscription dans chaque newsletter réceptionnée.

Ce champ est obligatoire

AGENDA

date_range

DEMARCHES EN LIGNES

account_balance

CONTACTS

email